La Possibilité d’un Autre Monde

Nous rêvons d’un monde meilleur et nous voulons nous donner tous les moyens possibles pour atteindre ce rêve. Nous savons que nous ne sommes pas les seuls. C’est pourquoi nous désirons rencontrer celles et ceux qui cherchent déjà des alternatives à la société de consommation, société qui n’a plus aucune valeur écologique, humaine ou économique. Nous voulons leur tendre la main, apprendre d’eux et avec eux, ainsi que promouvoir leurs succès et leurs espoirs.

Nous rêvons de parcourir les veines ouvertes du continent, pour voir celles dont le sang continue de couler, celles qui ont cicatrisé et trouver le moyen permettant qu’elles ne s’ouvrent pas davantage.

Nous pensons que la solution réside dans le retour aux sources et le fait de renouer avec des pratiques perdues. Dans cette logique, nous souhaitons rencontrer les communautés aborigènes pour apprendre de nos ancêtres, protéger et chérir leurs connaissances.

Nous aspirons à partager les informations, à proposer des débats qui nous permettront de comprendre quels sont les obstacles qui empêchent notre monde d’évoluer, que ce soit dans un environnement académique au cœur des grandes villes ou sur les chemins de terre des villages les plus éloignés.

En résumé, comme le dit si bien l’écrivain Eduardo Galeano, nous poursuivons une utopie qui ressemble à l’horizon : nous ne pourrons jamais l’atteindre, mais elle nous maintient en mouvement permanent, les yeux tournés dans sa direction.

 


 

L’idée première

L’objectif initial se voulait sous forme de documentaire relatant notre voyage d’un Pôle à l’autre du monde, d’où le nom du projet. Mais, avec le temps, l’idée a évolué vers un aspect plus socio-anthropologique. Le désir de relier les deux extrêmes de la planète est toujours là mais nous n’en faisons plus l’essence même du projet. L’important n’est pas la destination, mais le voyage, la découverte, le partage…

 


Le projet audiovisuel

Bien qu’ayant une expérience très limitée dans le monde du cinéma, nous admirons le 7ème art et pensons pouvoir utiliser les connaissances acquises dans le domaine journalistique et psychosocial en vue de mêler théorie et créativité. Nous croyons fermement que l’information a le pouvoir d’aider au développement et que c’est l’une des meilleures armes de défense. Nous souhaitons parvenir à nous en servir dans ce sens et dans un but non lucratif.


Retour aux sources

Grâce à notre expérience auprès des communautés indigènes du Mexique, nous sommes conscients des risques encourus par les cultures des peuples primitifs. Nous ferons notre possible pour donner à voir et à écouter leurs histoires, leurs langues et leurs traditions.

 

 


SOS Villages d’Enfants

En 2007, nous avons rencontré Damián Alejandro López, Jamerboi, qqui, en 44 mois, a traversé le continent américain, depuis l’Alaska jusqu’à l’Argentine… à vélo ! Bien sûr, il rêvait de dépasser ses propres limites en tant que cycliste mais il a trouvé, grâce aux associations SOS Aldeas Sociales, une manière de donner à son périple un aspect plus généreux. Le travail de ces associations auprès des populations infantiles en danger nous inspire profondément ; nous désirons également y apporter notre soutien, petit grain de sable à leur édifice dans le but de mieux les faire connaître.


Projet Venus

Jacque Fresco et son Projet Venus sont une autre de nos inspirations. Fresco a travaillé durant la majeure partie de sa vie à créer une société alternative, équitable et intelligente. Il promeut l’importance d’une économie qui utilise ses ressources pour profiter de la technologie à son maximum afin de satisfaire les besoins de l’humanité, le tout en harmonie avec l’environnement. La science plus importante que la politique comme premier pas vers l’évolution. Il s’agit d’un mouvement mondial, avec une forte présence sur le continent : nous ferons en sorte de nous mettre en relation avec celles et ceux qui s’y dévouent.


Bibliothèque itinérante

La connaissance est un vrai pouvoir. Inspirés par Arme d’Instruction Massive de Raúl Lemesoff et par Biblioburro de Luis Soriano, nous parions sur la socialisation par la connaissance. Si vous avez un livre à partager, nous le ferons parvenir à ceux qui en ont besoin!

 


Partager l’art

Nous pensons que l’art, sous toutes ses formes, est un moyen d’approche auprès de toutes les populations. C’est pourquoi, tout au long de la route, nous souhaitons partager nos aptitudes artistiques, faire découvrir aux enfants du continent la richesse du folklore mexicain et nos premiers pas dans les arts du cirque. Partager, apprendre, assimiler, transmettre.
 


CS mobile

Pour redonner un peu de tout ce que nous avons pu recevoir auprès de la communauté Couch Surfing, nous ouvrons les portes de notre maison à 4 roues à tous ces voyageurs qui nous rappellent fréquemment que l’argent ne fait pas le bonheur : Surfeurs des Amériques, nous voilà!

 


Une société libre

Nous nous inspirons du Manifiesto Remix: Nous nous inspirons du « A Remix Manifesto » : 1) La culture se construit toujours sur le passé, 2) le passé cherche toujours à contrôler le futur, 3) le futur se voit de moins en moins libre, 4) pour construire des sociétés libres, il faut réguler le pouvoir du passé. Nous essayons de faire connaître les limites du Copyright et encourageons le Creative Commons, le Copyleft et le Fair Use. Tout le matériel que vous trouverez ici est régit par ce postulat.